scottsuperguide105
Pour qui ?

Les freerandonneurs, sans aucun doute

Les plus

Comportement hors piste global, look et polyvalence.

Les moins

Trouve ses limites sur neige dure

NOTRE AVIS

A la montée, le ski est confortable et procure une sensation de légèreté insoupçonnable pour du 105 mm sous le pied (le plus large de sa famille chez Scott). C’est un vrai ski de randonnée. Il est bien équilibré pour les conversions, la spatule reste bien en l’air, un détail qui économise de l’énergie.

En neige fraiche, il est agréable, maniable et pas fatiguant. Sur piste damée pas de surprise, ni bonne ni mauvaise, il assure. En revanche sur neige dure, on touche ses limites : les vibrations se font vite sentir et le rendent peu confortable dans ces conditions (en même temps avec cette largeur, on ne peut pas attendre des miracles). Néanmoins, n’étant pas trop taillé, les testeurs étaient à l’aise dans le raide… malgré sa longueur qui est un atout en poudre.

Nous l’avions skié très tôt à Arêches, et la montée au Grand Mont, sur une neige totalement béton, fut épique… mais gratifiante !

Globalement, c’est un ski qui répond aux critères de la gamme. C’est un ski classique dans son programme, pas de coup de cœur mais pas de mauvaise surprise non plus. Du solide.

 

LA FICHE PRODUIT

22 m

175 cm, 183 cm

1550 g

650 euros

 

Noyau bois et chants inclinés                                 

LES NOTES DE LA RÉDACTION

Sur 5

0

Poids

0

Accessibilité / Tolérance

0

Comportement sur piste

0

Portance / Déjaugeage

Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *