38 paires de skis de freerando testées par notre équipe !

Nous sommes plutôt fiers de pouvoir vous offrir ces tests, dirigés par Jean Nerva, afin d’aiguiser votre appétit de dénivelé, autant positif que négatif. Découvrez les nouveautés 2015  avec une info solide (les poids ont été vérifiés par nos soins), inédite (le flex des skis testé en trois points) et qualifiée (l’expérience de nos testeurs et notre méthode).

L’équipe de CTC a testé la quasi intégralité de la production 2015 (38 skis répartis en deux catégories), en mettant l’accent sur leur skiabilité et leur polyvalence d’utilisation, tout en prenant bien sûr en compte leurs poids réels, facteur déterminant lors de la montée. Vous trouverez donc à la fois les avis de nos testeurs et des données brutes (flex, poids, ratio poids/surface portante), dont les plus aguerris sauront se servir pour affiner leur choix.

Le but : faire le meilleur choix pour votre pratique de la randonnée. Trois CTC Awards viennent compléter notre analyse du marché en couronnant nos modèles préférés (oui, on a nos chouchous !). 

Test Freerando 1  

Si on devait résumer l’offre 2015, on dirait que les skis de freerando se sont élargis, allégés et« rockerisés », tout en restant punchy sous le pied.

– L’élargissement continue au point de devoir cette année distinguer deux catégories dans nos tests : les moins de 99 mm au patin et les plus de 99 mm au patin.

– Grace à l’emploi de nouveaux noyaux bois ou synthétiques, de fibres de carbone et de nouvelles technologies de construction, les skis même larges restent light.

– Puisqu’ils sont souvent amenés à évoluer dans des conditions de neiges fraiches, profondes ou difficiles (trafolée, croutée, soufflée, pourrie, soupe, etc.), ces skis de freerando sont dotés d’imposants rockers en spatule pour pouvoir faciliter au maximum le ride en montagne.

– Et toutes ces évolutions ne sont pas faites au détriment du comportement. Ils gardent leur rebond, leur pouvoir d’accélération et un comportement ludique pour pouvoir profiter de la descente. Production 20152

38 paires de ski de freerando testés

(cliquez pour découvrir la page dédiée à chaque ski)

Catégorie : largeur au patin comprise entre 85 et 98 mm et une taille se rapprochant le plus de 178 cm, sans limitation de prix de vente.

Amplid : Ego Trip Evolution 175

Armada : Declivity 184

Atomic : Backland Drifter 182

Black Crows : Ova Freebird 178

Black Diamond : Carbon Aspect 176

Blizzard : Altitude 180 / Coup de Coeur

Dynafit : Manaslu 174

Dynastar : Cham Alti 85 178 / Award Polyvalence

Elan : Lhotse 177

Faction : Agent  90 179

Fischer : Hannibal 94 177 

G3 : Zenoxyde Carbon 93 177

Hagan : Y Way Boost 178

Head : Protostellar 98 177

Kästle : TX 97 177

K2 : Wayback  96 177 / Award Poids/Performance  

Movement : Shift 177 / Award Polyvalence

Nordica : Peshewa 177 / Coup de Coeur

Scott : Crus’ Air 179

Stockli : Stormrider Vario 86 175

Trab : Freedom 90 178

Völkl : BMT 94 186

V-Quest : Carbon Avatara 90  179

White Doctor : LT 10 177

Zag : Ubac 174  / Award Poids/Performance

Catégorie : une largeur au patin comprise entre 99 et 107 mm et une taille se rapprochant le plus de 185 cm, sans limitation de prix de vente.

Black Crows : Navis Freebird 179

Black Diamond : Carbon Convert 180

DPS : Wailer 99 Pure 3 184

Dynafit : Denali 184 / Coup de Coeur

Dynastar : Cham HM 107 184

Fischer : Hannibal 100 180 / Award Poids/Performance

G3 : Synapse Carbon 109 185 / Coup de Coeur

Hagan : Y Way King 181 / Award Poids/Performance

K2 : Coomback 104 184 / Award Polyvalence

Rossignol : Soul 7 188 / Award Polyvalence

Scott : Powd’ Air 183

Völkl : Nunataq 186

Zag : Ubac XL 186

 

Trois CTC Award ont été attribués à ces deux catégories de skis :

 Le CTC Award de la Polyvalence : récompensant le ski LE plus polyvalent de cette catégorie, aussi à l’aise en rando, en freeride que sur piste damée. Les vainqueurs sont :

Capture d’écran 2014-09-23 à 19.23.07Dynastar : Cham Alti 85 178

Movement : Shift 177

K2  : Coomback 104 184

Rossignol : Soul 7 188

 

Le CTC Award du rapport Poids/Performance : récompensant le ski offrant le meilleur rapport, légèreté à la montée, performance à la descente.

K2  : Wayback  96 177

Zag : Ubac 174

Fischer : Hannibal 100 180

Hagan : Y Way King 181

 

Le CTC Award du Coup de Cœur : récompensant le ski qui a su déclencher, de par son comportement souvent très ludique, un enthousiasme et un engouement de tous les testeurs de l’équipe.

Capture d’écran 2014-09-23 à 19.25.44Blizzard : Altitude 180

Nordica : Peshewa 177

Dynafit : Denali 184

G3 : Synapse Carbon 109 185

Pat dans la très raide face nord de Turia. ©D.Givois
Pat dans la très raide face nord de Turia. ©D.Givois

 

Pour entrer dans le détail des tests et ne pas dépendre des données constructeur, nous avons repris chaque ski et avons mesuré son flex (le tableau complet est disponible ici), son poids  (le tableau complet est disponible ici) et son ratio poids/surface portante  (le tableau complet est disponible ici).

Conditions des tests : Au mois d’Avril, 5 journées à exploiter l’immense domaine, piste et hors-piste de la stations des Arcs en Savoie dont le très bel itinéraire du dôme de la Sache (1200 mètres de montée) avec redescente sur la Gurraz (2000 mètres de descente). (voir article plus loin). Les skis étaient montés indifféremment en fixations de rando (Salomon Guardian, Tour FT 12, Tyrolia Ambition, Dynafit ST, Plum Guide, Diamir Vipec 12, G3 Ion, ATK Raider 12) et les testeurs utilisaient des chaussures de randonnées (Lasportiva Spectre, Black Diamond Factor , Dynafit TLT 5 et Scarpa Hurricane).  

Pour info, voici les poids vérifiés de nos fixations (complète avec les vis). Certaines fixations sont plus lourdes que les skis qu’elles équipent ! Salomon Guardian : 1460 gr. Marker Duke : 1360 gr. Tyrolia Ambition : 1120 gr. Marker Tour FT 12 : 1055 gr. Dynafit ST : 635 gr avec stop-skis, Diamir Vipec 12 : 605 gr avec stop-skis, Plum Guide : 395 gr (avec leash).

Les testeurs du crew CTC

PatPat Bidwell : 31 ans, 1,83 m/85 kg. citoyen britannique, moniteur à l’ESI Snowcool à Sainte Foy Tarentaise. Un féru de freeride, de montagne et de longues randos.

 

 

Harvey

Harvey Stephen : 42 ans, 1,87 m/80 kg. Ex pisteur, moniteur de ski à l’ESF d’Arc 1600. Un gros physique, une grosse technique, un gros coeur et un style de folie !

 

 

Fred

Fred Sansoz : 31 ans, 1,77 m/65 kg, ingénieur thermicien (Black Sheep Energy) et constructeur de yourtes, infatiguable freeskieur multipratiques sur Paradiski et partout où il neige.

 

 

Jean

Jean Nerva : 54 ans, 1,90 m/85 kg. Ex-snowboarder pro rallié à la cause du ski de freeride avec des peaux. Organisateur de ces tests skis.      

 

 

Partenaires techniques : Un grand merci à la station des Arcs, Julbo, Monnet, Mizuno, Ziener, Tingerlaat, Sweet Protection et le magasinIntersport à Bourg Saint Maurice.

Ski de rand'eau.
Fred avec le Denali en neige très, très humide. Un excellent ski de rand’eau ! (Copyright/J.Nerva)

Les lieux du test : le dôme de la Sache depuis Les Arcs

Aux Arcs, au départ des remontées mécaniques, on peut pratiquer quelques itinéraires de freerando comme le col des Roches, l’impressionnant couloir du Turia (50/45°) ou le majestueux mont Pourri. Mais le grand itinéraire de freerando demeure le dôme de la Sache avec en prime, une longue redescente sur le hameau de la Gurraz (prononcer la gure !). C’est bien sûr celui que nous avons choisi pour les tests CTC.

On prend en fin d’après midi, le télésiège du Grand Col pour après 20 minutes de marche atteindre le dit Grand Col. Une descente dans le couloir sommital suivi d’une longue traversée en direction de l’Est permet presque sans pousser sur les bâtons d’atteindre l’accueillant refuge du Turia à 2410 mètres d ‘altitude (non gardé au printemps mais avec bois et couvertures).

Le lendemain, l’itinéraire de montée est une longue traversée vers le Sud où via un petit col, on traverse trois glaciers successifs en contournant des séracs sous l’impressionnante face du mont Pourri. Du sommet du dôme de la Sache à 3601 mètres, on peut admirer la Grande Motte, la Grande Casse, la face sud du Mont Pourri (qui se descend à skis !) et bien sûr le mont Blanc. La descente s’effectue sur la rive droite du glacier de la Gurraz en laissant sur sa droite le glacier de la Martin. Sur le bas, on accède à un couloir pas trop raide souvent plein d’arcosses qui permet de franchir l’immense ensemble de barres rocheuses qui surplombent la Gurraz, puis de rentrer par la route jusqu’au centre du village. 2000 mètres de dénivelé !

Attention cet itinéraire est glaciaire et impose d’être équipé du matériel nécessaire pour pouvoir sortir un skieur d’une crevasse. L’itinéraire de descente n’est pas évident à trouver sur la partie basse et nous vous conseillons pour une première fois de partir avec un initié ou un professionnel de la montagne.

Tests CTC 2015 au Dôme de la Sache ©Jean Nerva
Tests CTC 2015 au Dôme de la Sache ©Jean Nerva
Tests CTC 2015 au Dôme de la Sache ©Jean Nerva
Tests CTC 2015 au Dôme de la Sache ©Jean Nerva
Tests CTC 2015 au Dôme de la Sache ©Jean Nerva

 

1 commentaire

Je cherche à retrouver les test 2014 et notamment l’Himalaya pour comparer son flex au autre skis.

Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *