Dynastar n’a pas raté son entrée dans la freerando avec le Mythic 97, il faut dire que la marque a une solide expérience à la fois du freeride (vous vous souvenez du 4×4 ?) et de la rando (l’Altiplume vous dit forcément quelque chose ?).

On ne change donc pas une équipe qui gagne… on la complète ! Le Mythic 97 voir arriver le Mythic 87, co-développé avec Vivian Bruchez. 87 mm sous le pied, comme son nom l’indique, avec des lignes de cotes tendues et un poids minime de moins d’1kg. Après l’avoir tourné quelques pistes sur neige dure à molle, il révèle de vraies qualités de pistard. Le plus impressionnant est qu’il n’a pas le poids de sa performance : je soulève le pied incrédule en réalisant que le ski que je venais de tourner sur neige dure pesait moins de 1kg ! En me tirant la bourre avec Vivian sur une noire durcie, le ski tient la courbe sans broncher, sans taper. Une étonnante performance pour un tel poids ! 

Vivian Bruchez parle du nouveau ski Mythic 87 de Dynastar from Community Touring Club on Vimeo.

C'est parti pour le Grand Mont avec Vivian Bruchez devant.
C’est parti pour le Grand Mont avec Vivian Bruchez devant.
Convaincu par la nouvelle XT de Lange !
Convaincu par la nouvelle XT de Lange !
Photo au sommet du Grand Mont avec le nouveau Mythic 87 de Dynastar.
Photo au sommet du Grand Mont avec le nouveau Mythic 87 de Dynastar.

Dynastar 2017

C’est Jérôme Minet, chef de produit Lange, qui me présente lui-même le premier modèle rando de la marque italienne, connue pour ses qualités alpines. Déclinée en trois couleurs flashy, la XT porte classiquement quatre crochets, sortent d’un nouveau moule, sont disponibles en 97 mm et 100 mm. Leurs inserts sont certifiés Dynafit, elles pèsent 1kg800 en taille 26,5 et le chausson est entièrement thermoformable. « Elle est rassurante pour les alpins qui passent à la rando », explique Jérôme Minet, « c’est justement l’un des freins de la chaussure de rando aujourd’hui : la complexité des crochets, des câbles, des manipulations ».

Après une journée sur la neige, la XT se révèle parfaitement en phase avec son programme : une chaussure alpine solide, avec un flex très alpin (le 130 est un vrai 130) et une crochetterie bien travaillée. Elle ne plaira pas aux randonneurs traditionnels (elle manque un peu de débattement, elle est lourde) mais le skieur alpin se sentira en terrain connu. Un produit que j’appelle trait d’union (comme peut l’être la fixation Kingpin, la chaussure MTN) entre l’univers alpin et l’univers de la randonnée.

Lange 2017

Avec Vivian Bruchez, la montagne est plus grande !
Avec Vivian Bruchez, la montagne est plus grande !

Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *