Parce qu’on ne doit jamais partir sur un itinéraire de rando sans connaître un minimum le terrain, voici deux nouveautés « carto » intéressantes pour tous les randonneurs : FATMAP Freeride et Freeride Map. Leurs noms ont le mérite d’être clairs : on parle de neige, de freeride, de freerando.

iPhone-5S-LS-FRMenuGradient(1)

FATMAP Freeride, l’appli des randonneurs geeks
Bientôt dispo, l’appli promet une expérience assez intéressante à première vue. Grâce à des cartes 3D haute résolution (les créateurs annoncent une précision de 2 mètres !), le système permet de préparer sa sortie grâce à une liste d’itinéraires hors-pistes classiques et moins connus (recensés en France et en Suisse pour l’instant), de repérer les zones d’avalanches, les forces des pentes, et même les zones de crevasses. Sur le terrain, la navigation GPS se fait aussi sur carte 3D. Le tout est associé à un système de partage de localisation et d’expérience via les réseaux sociaux.

FM_screenshots_avalanche-key_iphone_white_portrait FM_screenshots_flythrough-recti-line_iphone_white_portrait

Misha Gopaul, co-fondateur de FATMAP, explique : « Les cartes traditionnelles manquent d’informations pertinentes pour la pratique du ski. Nous avons travaillé en étroite collaboration avec les guides de montagne et skieurs professionnels pour créer un outil précieux qui donne aux skieurs et aux randonneurs une carte de haute qualité détaillée qui montre les montagnes telles qu’elles sont dans le monde réel. Nous espérons que cela donnera aux skieurs et randonneurs les infos dont ils ont besoin pour prendre des décisions plus éclairées et pour explorer les montagnes en sécurité. »

Lancée en décembre prochain, l’application FATMAP sera disponible sur iOS et Android à partir de 12,99 euros. Plus d’infos sur le site : www.fatmap.com

Freeride Map, le papier fait de la résistance
Même objectif pour Freeride Map, mais on passe de l’appli au papier. Freeride Map est une « vraie » carte. Au recto : la zone cartographiée sur une base au 1/25 000 ème (donc précise), et sa légende est simple à comprendre. Bleu, c’est abordable. Jaune, un peu moins. Orange, il faut sérieusement s’y connaître. Rouge avec une tête de mort (si, si…) : c’est ultra dangereux ! Zones d’avalanches et de réserves naturelles (ski interdit) sont aussi indiqués. Et pour ceux qui n’ont vraiment pas envie de prendre un topo en plus, les chemins de montée sont dessinés par une flèche rouge.

La Freeride Map de Serre Chevalier
La Freeride Map de Serre Chevalier

Au verso : plein d’informations sur la sécurité à ski de randonnée, les avalanches, comment faire une recherche avec un DVA, un sondage… Tout ça replié dans un format poche 10cmx15cm. Pratique. Et imprimé sur du papier hydrophobe et indéchirable, pratique pour sortir sa carte sous la neige et la ranger sans se préoccuper de biiiiieeennn la replier.

En Europe, une quarantaine de domaines sont couverts. En France, 13 sites sont cartographiés. Les cartes Freeride Maps sont dispos en version électronique via l’application Scout-Outdoor Navigation (disponible sur PlayStore et l’AppStore).

Prix : 19,50 euros la version papier.
Shop et infos sur www.freeride-map.com

Bon, ben à vos cartes, prêts, randonnez !

 

Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *